VIDÉO TEMPO Nuit Blanche

video

crédit vidéo : Meltinlab, Joseph Hickman, birreel

PHOTOS


©www.lejournaldeleau.com

©beair_ben pons

©Gerard SANZ

©Gerard SANZ

©Gerard SANZ

©Gerard SANZ

©Karim ©www.lejournaldeleau.com

©Karim

©Karim

©Karim

©Karim

©beair_ben pons

©Gerard SANZ



















© Rémy Moulin

TEMPI

Marie-Julie, Luiza, Rémi et Julien


TEMPO real time skies

Tempo est une installation qui présente une mosaïque de cieux en temps réel. Ces fragments d’images sont obtenues a partir des webcams installées dans le monde entier. Le "tempo" de l'œuvre est déterminé par le rythme de rotation de la Terre. Le soleil devient le repère et sa position au zénith détermine le centre de l'installation. Cet organisme autonome, en perpétuel mouvement est obtenu grâce au flux d'informations provenant du réseau. C'est la mise à jour des webcams qui donne la respiration de l'œuvre, et c'est le déplacement des images sur le planisphère virtuel qui la fait se mouvoir.


Version Installation Cadres Numériques

L’installation est composée de 192 cadres numériques. Un cadre par “ciel”. La qualité d’affichage permettrait d’observer la texture pixelisée de chaque image.

Les cadres seront fixés à une structure, qui servira aussi à cacher la partie connectique et à unifier l’ensemble.

Installation Nuits Blanches 2008

video

Version web

La première version de tempo est un prototype en ligne. Les internautes pourront participer à la composition globale en connectant leurs propre webcams.
Chaque images “low def” devient un fragment d’une grande image “high def”. Les utilisateurs auront la possiblité de signaler un contenu inapproprié au modérateur.

Le spectateur est ainsi placé comme le gardien du ciel, il se retrouve en face d’un mur d’images comme s’il observait des écrans de surveillance.
Lien vers le prototype : http://tempo.sipelia.com

Le prototype finalisé sera exposé en projection sur la piscine de Montparnasse, lors de l’événement des Nuits Blanches 2008.

2 TEMPI / 2 évenements

MOUVEMENT

ORGANISATION
Une colonne par fuseaux horaires
L’œuvre est composée de 2 principaux Tempos / 2 événements :
- Le rafraîchissement des webcams qui ont toutes un rythme différent,
- Le déplacements des images à chaque heure d’une colonne vers la droite.

CONCEPT

RECADRAGE
Le point de fuite, l’horizon, disparaît et ainsi il n’y a plus de repères de localité, plus de traces de civilisation. Une fois l’image recadrée, elle perd un peu plus de sa définition et devient encore plus abstraite.
La qualité “low definition” des images offre une qualité plastique qui fait référence au world wide web, qui par définition est un média global.
En utilisant ces “low technologies”, tellement démocratisées de nos jours, on renforce la connotation universelle de l’œuvre, où chaque qualité de trame et quantité de pixel prend toute sa valeur dans la multitude.

CARTOGRAPHIE CINÉTIQUE ET CINÉMATOGRAPHIQUE
Le rythme de rotation de la Terre, détermine le “tempo” de l’œuvre. Le soleil devient le repère et sa position détermine le centre de l’installation, plutôt que la position géographique terrestre. Ainsi le centre le l’œuvre sera systématiquement le soleil au Zénith. Les frontières n’ont plus d’importance et les régions sont rendues anonymes.
Chaque colonne correspond à un fuseau horaire, donc toutes les heures, les vues-caméra se déplacent d’une colonne de gauche à droite.

Version 0.0

À partir des images communes de la Terre vue d’en haut (Google Earth, Planisphère, Cartes du Monde...), Tempo propose de changer ce point de vue, d’inverser la vision en braquant les caméras sur le ciel. Il s’agit de mettre les gens en face de leurs propres visions du monde.

On renverse le focus de la technologie (satellites, caméras de surveillance) pour ne plus nous regarder nous même en tant que sujet principal mais pour nous intégrer comme appartenant au tout, dans un rapport philosophique et cosmologique avec le monde.

Le ciel est le refuge de notre imaginaire, c’est un catalyseur d’émotion sur lequel nous projetons nos espoirs, nos peurs ou croyances. C’est l’élément commun qui nous lie tous.